Google Chrome 47.0

31
Nouveautés de Chrome 47 :

  • Correction de 41 failles de sécurités
  • Suppression du centre de notifications (fonctionnalité fort peu adoptée par les utilisateurs)

Nouveautés de Chrome 45 :
Cette nouvelle mouture fait la part belle à la sécurité et aux développements orientés technique ; peu de changements, donc, visibles pour l’utilisateur final.

  • Correction de 29 failles de sécurité,
  • Blocage de Flash pour les « contenus secondaires », c’est à dire la publicité
  • Support de Subresource Integrity permettant de vérifier l’intégrité (via un hash) d’un fichier chargé, utilie notamment pour les CSS
  • Support d’ECMAScript 6 (nécessaire à Javascript)
  • Abandon du Netscape Plugin Application Programming Interface (NPAPI), ancien standard du web

Disponible sous Windows, Mac et Linux, Google Chrome se veut avant tout rapide et efficace ; utilisant dans le passé le moteur de rendu Safari Webkit, réputé pour ses performances, Google a développé via le projet Chromium un fork appelé Blink.

Google Chrome est immédiatement agréable à utiliser : son interface est certes minimaliste mais bien pensée et Google n’hésite pas à la faire évoluer régulièrement. Parmi les innovations de Chrome :

  • La page  » Nouvel onglet  » présentant en mosaïque les pages les plus visités et permettant un accès direct à vos pages préférées,
  • Un outil de traduction automatique (interne au navigateur),
  • Le Chrome Web Store proposant applications, extensions et thèmes pour votre navigateur,
  • La possibilité d’ouvrir une page de navigation privée ne laissant de trace ni dans l’historique, ni dans le cache ni dans les cookies de votre navigateur.

La barre d’adresse du navigateur tient également lieu de de barre de recherche, vous pouvez donc directement taper vos mots clés dans celle-ci et accéder aux résultats du moteur de recherche le plus utilisé au monde.

Sous le capot les innovations de Chrome ne sont pas moins présentes : le logiciel gère notamment les onglets sous la forme de processus indépendants. Chaque onglet est placé dans une  » Sandbox  » permettant d’éviter le crash du navigateur si une des applications exécutée dans un onglet venait à se bloquer. Il dispose également d’excellentes performances en JavaScript et d’une très bonne prise en charge du HTML 5.

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.