Google AMP : vers un Web mobile plus rapide l’année prochaine

34

Annoncé le mois dernier, le projet AMP de Google prend forme et les premiers fruits de ces travaux devraient voir le jour en début d’année prochaine.

Google multiplie ses efforts pour accélérer le chargement des pages Web. En début de mois dernier, la firme californienne levait le voile sur son projet AMP ou Accelerated Mobile Pages. Pour cette initiative, la société se tourne du côté des éditeurs de magazines en ligne et explique que ces derniers pourraient profiter de pages Web véritablement optimisées pour le mobile en se chargeant quasi-instantanément.

Pour ce faire, Google a mis au point AMP HTML, une variante du langage HTML classique permettant de minimiser les requêtes HTTP. L’idée est de ne charger le contenu que lorsqu’il est censé être visible à l’écran. Un Javascript sera en mesure de repérer le contenu du code optimisé pour AMP via un préfixe. Ainsi par exemple, la balise <video> se voit remplacée par <amp-video>. Les développeurs retrouveront plus d’information sur le site officiel ainsi que sur Github.

Losqu’une page est optimisée via AMP HTML, son affichage serait entre 15 et 85% plus rapide. Ces tests ont été réalisés avec un Nexus 5 sur une connexion 3G. Mais pour l’heure AMP HTML présente certaines contraintes. Il n’est par exemple pas possible d’insérer des Javascript tiers et certaines propriétés CSS ne sont pas encore les bienvenues pour les transitions, les filtres ou les animations. La feuille de style ne devra d’ailleurs pas excéder 50 Ko.

Mais ce projet, publié sur Github, n’a que six semaines et Google annonce que 4500 développeurs suivent ces travaux, lesquels ont déjà effectué 250 demandes d’optimisations. En parallèle, la société annonce avoir reçu le soutien de plusieurs éditeurs et notamment BBC, Sankei, New York Times, News Corp, Washington Post, CBS Interactive, AOL, Thrillist, Slate, International Business Times/Newsweek, Al Jazeera America, The Globe and Mail ou encore Vox Media et Postmedia. Pour Google il s’agit également d’optimiser l’affichage de la publicité mobile et plusieurs sociétés spécialisée travaillent également sur le framework comme Outbrain, AOL, OpenX, DoubleClick, et bien sûr AdSense.

« Google commencera à envoyer le trafic vers vos pages AMP dans le moteur de Google Search en début d’année prochaine », affirme ainsi David Besbris, vice-président de l’ingénierie de la recherche. En 2016, de plus en plus de magazines devraient donc offrir une meilleure ergonomie, une initiative qui pourrait faire de l’ombre à Facebook et son service Instant Articles.

Rappelons qu’en parallèle, Google souhaite également optimiser l’expérience de recherche sur le mobile en proposant de consulter directement une section spécifique d’une application mobile directement accessible en streaming depuis Google Play Store.

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.