Firefox : Mozilla envisage le retrait des thèmes complets historiques

52

Parmi les éléments phares ayant fait la popularité du navigateur Firefox, nous retrouvons les thèmes historiques transformant complètement l’interface utilisateur. Leur prise en charge est désormais remise en cause.

En plus des extensions, le navigateur Firefox se distingue par la prise en charge de thèmes graphiques capables de transformer complètement l’apparence du logiciel en modifiant les couleurs ainsi que les icônes. La nature open source du développement a favorisé toute une communauté de développeurs et nous retrouvons aujourd’hui plusieurs centaines de thèmes. Ces derniers offrent une expérience plus ou moins compacte, une intégration améliorée au système d’exploitation ou s’articulent autours de certains sujets : équipes sportives, nature, jeux vidéo, films… L’un d’entre eux permet par ailleurs de revenir à l’interface classique du navigateur arborant toujours des onglets angulaires.

0190000008243826-photo-firefox-theme

Cet été, Mozilla a expliqué vouloir revoir la stratégie autour de son navigateur en accélérant les développements et surtout en favorisant les décisions rapides sur la feuille de route à suivre. Parmi les objectifs de la fondation, les développeurs souhaitent optimiser au maximum Firefox. Sur l’un des fils de discussion dédié aux développeurs Benjamin Smedberg, responsable de l’ingénierie chez Mozilla, explique que les thèmes complets ne seront tout simplement plus pris en charge.

0190000008243824-photo-firefox-theme (1)

Notons que les thèmes de Personas, reposant sur une simple image de fond pour les barres d’outils, seront toujours disponibles. Pour la fondation, l’idée est d’alléger au maximum le navigateur. M. Smedberg ajoute que ces personnalisations plus légères pourront le cas échéant être améliorées, par exemple en ajoutant une couche de transparence aux icônes afin de permettre un changement de couleur.

Cette décision n’est pas passée inaperçue et la communauté reste relativement sceptique sur cette décision. Sans élément véritablement différenciant pour l’internaute, le navigateur Firefox restera-t-il dans l’ombre de Chrome ?

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.