Samsung : vers des smartphones d’entrée de gamme plus évolués

44

Le constructeur coréen Samsung serait en train de repenser la stratégie de sa gamme de smartphones : à l’avenir, les fonctionnalités premium ne seraient plus limitées aux terminaux haut de gamme.

Samsung souhaiterait revaloriser ses smartphones d’entrée et de milieu de gamme afin de mieux les positionner face à la concurrence. Selon le blog Android Headlines, la société entend ainsi y introduire des fonctionnalités « premium ». Selon une source proche de cette affaire, « Samsung envisage de déployer des lecteurs d’empreintes digitales dans les modèles d’entrée de gamme ».

Aujourd’hui, ce capteur est réservé à la gamme Galaxy S et Galaxy Note. L’enjeu pour la société reste bien entendu de ne pas faire augmenter le coût de ces terminaux et de les rendre plus compétitifs.

Il faut dire que Samsung doit faire face à plusieurs problèmes. D’une part, de nombreux constructeurs chinois proposent aujourd’hui leurs terminaux au public et sont désormais à même de rivaliser avec Samsung. D’autre part, le contexte mondial n’est pas facile puisqu’une partie des marchés traditionnels arrivent à saturation, les renouvellements de produits sont alors moins fréquents.

Samsung banner

Déjà en août 2013, le fabricant Xiaomi avait annoncé avoir écoulé en Chine quelque 100 000 smartphones en 90 secondes de son tout dernier terminal, le Hongmi, ou Red Rice. Il s’est alors d’emblée avéré plus populaire que le Galaxy S4. L’année suivante Samsung annonçait une baisse de 24,5% de son bénéfice opérationnel et son chiffre d’affaires diminuait de 9,5% sur le second trimestre.

Entre le OnePlus, Xiaomi ou Huawei proposant des smartphones dotés de bonnes caractéristiques techniques à moindre prix face à Samsung, le constructeur coréen se doit de toutes façons de réagir. Les gammes Galaxy A et Galaxy J devraient ainsi évoluer, une manière de couper la lancée des autres constructeurs, et de sécuriser la position de la société, notamment au sein des pays émergents.

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.