Morgan Stanley prédit la baisse des ventes d’iPhone

29

Cependant, l’essor en Chine a ses limites. Le pays est désormais un marché mature, c’est-à-dire dans lequel la plupart des consommateurs en capacité d’acquérir un smartphone l’ont déjà fait. Cela signifie que les perspectives de croissance d’Apple (mais également des concurrents) sont à présent plus faibles.

Second facteur, la demande dans les marchés émergents est désormais moins forte. La pénétration d’Apple devrait donc être plus compliquée. C’est pourquoi Morgan Stanley considère que le bon démarrage de l’iPhone 6s (13 millions en trois jours) ne se répétera pas à l’avenir.

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.