iOS : Apple Plans serait désormais trois fois plus utilisé que Google Maps

45
Après un début très difficile, Apple aurait finalement réussi à imposer son service de cartographie auprès des détenteurs d’un terminal iOS.

En lançant iOS 6, Apple levait le voile sur un tout nouveau service de cartographie. Apple Plans se basait sur des acquisitions effectuées précédemment et notamment C3 Technologies, Placebase et Poly9. Seulement à son lancement, l’avenir de Plans n’était pas gagné. Les cartes étaient particulièrement médiocres, à tel point que les autorités australiennes avaient déconseillé de les utiliser par mesure de sécurité.

En parallèle, Google avait retiré son application Maps du système iOS. Autrefois livrée par défaut, celle-ci n’était même pas disponible sur l’App Store et durant des semaines, les aficionados du système d’Apple avaient prié Google de revenir sur la plate-forme. Lorsque la firme de Mountain View publie de nouveau son application, celle-ci est téléchargée 10 millions de fois en 48 h.

Mais au fil des années, Apple a multiplié les rachats, optimisé Plans tout en conservant un design relativement épuré. Plans reste bien entendu l’application de cartographie par défaut. Cela signifie que toutes les applications l’ouvriront directement, tout comme la majorité des éditeurs d’applications faisant usage des interfaces de programmation mises à disposition par Apple.

Selon l’Associated Press Apple explique « que son service de cartographie est désormais utilisé trois fois plus souvent que son principal concurrent sur iPhone et iPad ». Chaque semaine, 5 milliards de requêtes seraient ainsi générées sur Plans.

A l’heure actuelle, les données de Plans sont extraites de 3000 sources, qu’il s’agisse du trafic, des annuaires d’entreprises ou des cartes générées en interne par les fameuses Apple Car.

 

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.