ANDROID : COMPARATIF DES MEILLEURS NAVIGATEURS INTERNET

78

La navigation Internet fait partie intégrante de l’utilisation de nos smartphones. Surfer sur le web n’a en effet jamais été aussi facile ainsi, nous allons réaliser un comparatif des navigateurs Internet pour smartphones et tablettes Android afin de déterminer lequel est le meilleur.

Parmi la pléthore de navigateurs web disponibles sur Android, nous avons choisi d’en retenir dix, sélectionnés parmi les plus populaires et/ou les plus riches en fonctionnalités. Les fameux élus passent ainsi au crible de plusieurs critères qui nous permettront de rendre un verdict sur les forces et les faiblesses de chacun.

Notre dossier s’intéressera à plusieurs aspects faisant la renommée des plus grands navigateurs. De ce fait, nos observations et tests porteront sur l’interface des navigateurs présentés, sur leurs vitesses de chargement des pages web, les fonctionnalités qu’ils intègrent, ainsi que les performances globales mesurées par le biais de benchmarks

1. Introduction sur les navigateurs internet

Tout d’abord, un bon navigateur digne de ce nom doit inévitablement tenir la marée lorsque vous l’observez ou surfez sur le web, de télécharger des images ou d’autres contenus, d’utiliser tout un tas de services en ligne et même d’assurer des achats. On comprend ainsi pourquoi il s’agit d’un logiciel central dans la vie quotidienne d’un smartphone.

Il doit être rapide pour charger les pages et léger pour ne pas encombrer inutilement la RAM de l’appareil. Il est aussi important d’avoir un navigateur qui respecte convenablement les standards du web, c’est à dire les normes établies par le W3C concernant les pages internet réalisées par les développeurs. Ces pages sont faites dans un langage informatique qui est le HTML (la dernière version actuelle étant le HTML 5).

Si un navigateur ne respectait pas ces normes, il serait impossible d’avoir un affichage des pages aussi fidèle que sur les versions PC ou Mac. C’est pourquoi ces standards doivent être respectés afin de proposer la meilleure expérience en ligne possible. Par ailleurs, ce dernier se doit d’avoir des fonctionnalités utiles comme la gestion de favoris, l’enregistrement de mots de passes et de plus en plus, la gestion d’extensions ou plugins.

De plus, l’ergonomie et l’interface d’un navigateur sont deux points à surtout pas minimiser. Une interface mal-pensée aura vite fait de perdre l’utilisateur dans les méandres de ses menus tandis que l’ergonomie est garante d’un bon surf sur le web au quotidien.

Sachez également qu’un navigateur fonctionnera toujours de façon plus fluide s’il dispose de suffisamment de RAM. Pour cela, vous pouvez augmenter la RAM de votre smartphone. Après ces quelques mises au point, place aux tests pratiques qui reviendront sur plusieurs critères permettant de distinguer un bon navigateur d’un autre.

2. Comparatif des meilleurs navigateurs Internet pour Android

Avant d’entamer les exercices pratiques et les impressions subjectives sur les applications testées, voici la liste des 10 navigateurs Internet retenus :

  • Google Chrome
  • CM Browser
  • Dolphin
  • Firefox
  • Javelin
  • Lightning
  • Next Browser
  • Opera
  • Puffin Free
  • UC Browser

Il s’agit encore une fois d’une liste non-exhaustive, de nombreux navigateurs existant. Notez que Microsoft devrait proposer d’ici quelques semaines une version Android de son nouveau navigateur Microsoft Edge, enterrant définitivement Internet Explorer.

2.1. Interface et ergonomie générale

Dans un premier temps, nous essaierons d’être le plus objectif possible en abordant des notions comme la présentation globale de l’interface, les différentes animations parsemant les programmes et, pour finir, les fonctionnalités importantes.

Vous vous en doutez, les 10 navigateurs de la sélection sont tous de qualité et très bien notés sur le Play Store où vous les retrouverez.

Comparatif des meilleurs navigateurs Internet Android

Comparatif de navigateurs Internet Android avec Dolphin et CM Browser
Comparatif de navigateurs Internet Android

Google Chrome est probablement l’un des navigateurs les plus simples de prime abord. Sa récente mise à jour au Material Design témoigne d’une évolution vers des lignes de plus en plus fluides. Cela se traduit par un mode plein écran quasiment permanent lors du surf. Il s’agit d’un parti-pris partagé par de plus en plus de navigateurs.

Avoir un navigateur fourni en options n’est pas nécessairement synonyme d’usine à gaz. Javelin par exemple combine le meilleur des deux mondes avec une interface très agréable à l’œil doublé d’une belle efficacité. Les adeptes du panda roux apprécieront aussi de retrouver un Firefox Mobile  dans la droite lignée de sa version pour ordinateurs.

Comparatif de navigateurs Internet avec Next Browser

Pour le reste, il s’agira principalement d’un question de goûts mais aussi de possibilités offertes par ces navigateurs. C’est un des points décisifs dans le choix d’un navigateur, les fonctionnalités qui y sont proposées. À venir dans la partie suivante de ce dossier.

2.2. Fonctionnalités spécifiques

Il s’agit probablement de la partie la moins évidente puisqu’elle n’aidera pas vraiment à départager les différents navigateurs internet et ce, bien que certains d’entre eux se montrent plus intéressants que d’autres, plus complets. À l’inverse, certains préfèrent la simplicité pour se concentrer sur le coeur de l’application, le surf sur le web.

Plutôt que de reprendre les 10 navigateurs de la sélection les uns après les autres, nous vous présenterons quelques fonctionnalités particulières qui trouvent leur utilité chez tout le monde.

Javelin n’est pas le plus connu des navigateurs, loin de là même et pourtant, outre sa présentation des plus soignées il représente un joli condensé de tout ce que l’on est en droit d’attendre d’un navigateur moderne. La gestion des téléchargements via un menu dédié, un surf simple et efficace et…un mode incognito.

 

Javelin et le mode incognito navigateur Internet Android

Le fameux mode se retrouve dans tous les navigateurs de la sélection à l’exception notable de Puffin Free. Celui-ci permet, comme son nom l’indique de surfer sur des sites tout en laissant un minimum de traces. Nous parlons ici de choses basiques, soit l’absence de cookies, aucun ajout à l’historique. Il n’est par contre en aucun cas question d’anonymat complet sur les sites web consultés.

Passons à Google Chrome. Devenu très populaire sur PC, il se retrouve bien évidemment sur Android. Son principal atout est qu’il représente le meilleur choix pour ceux ayant l’habitude de se servir des nombreux services de la firme de Mountain View.

Ainsi, en l’associant à son compte Gmail via la synchronisation, l’application Chrome récupérera directement les applications, favoris, et historiques du navigateur PC que vous aviez pu installer. Cette continuité permet de lier votre utilisation du navigateur à la fois sur ordinateur et sur tous vos appareils Android. Un petit plus qui fera des heureux tandis que d’autres opteront pour un navigateur plus discret.

Firefox et Chrome, le mode sync navigateur Internet Android

Histoire de ne pas utiliser toute la suite logicielle de Google, nous pouvons aussi profiter des joies de la synchronisation de nos onglets avec Firefox. La fondation Mozilla est, semble-t-il, plus soucieuse de respecter la vie privée et son navigateur est par ailleurs très complet. Citons en vrac, les incontournables « mode incognito » ainsi que la possibilité de forcer l’affichage des sites consultés en mode ordinateur de bureau (desktop).

Un des navigateurs à découvrir est probablement Next Browser. Complet comme la plupart de ses petits camarades, il dispose aussi d’un écosystème assez étonnamment homogène en terme d’extensions en tout genre. Ce qui n’est pas forcément le cas à ce point sur chaque browser mobile.

Sitôt installé, il dispose ainsi d’un étonnant « Mode nuit » qui, une fois activé, ajuste la luminosité de l’appareil, modifie les contrastes afin de proposer la meilleure visibilité possible une fois la nuit tombée. L’idée ressemble beaucoup à ce que font déjà de nombreux GPS. Notons aussi la présence d’un mode spécifique dédié au plein écran qui rapproche ainsi l’expérience à celle d’un Chrome. Le meilleur des deux mondes ?

Next Browser et le mode nuit navigateur Internet Android

Opera sur Android dispose du fameux « Mode tout-terrain » qui permet de compresser au maximum les pages internet pour entraîner un affichage plus rapide des sites web. En l’activant, elle permet de gagner quelques secondes de vitesse de chargement sur la version standard.

 

Opera et le mode tout-terrain navigateur Internet Android

Toutefois, certaines pages visitées avec ce mode ne seront pas toujours bien affichées. L’option mérite néanmoins que l’on s’y attarde, en espérant qu’elle devienne encore plus efficace au fil des mises à jour. Notons aussi que Chrome est équipé depuis quelques versions récentes d’un mode de fonctionnement similaire à condition d’aller chercher l’option dans les paramètres.

2.3. Vitesse de chargement des pages

Point d’orgue de ce dossier, la vitesse de chargement des pages Internet. Il s’agit logiquement de la fonction la plus importante dans une utilisation quotidienne.

NOTE : la connexion internet utilisée pour ce comparatif est une connexion Numericable, avec un débit descendant de 16 Mb/s en moyenne et un ping de 12 ms. Rappelons que les résultats obtenus pourraient varier selon votre fournisseur d’accès internet, le type d’accès et même l’appareil utilisé.

Tous les résultats (exprimés en secondes) ont été présentés sous forme de graphique. Vous remarquerez que deux sites ont été utilisés pour le test : Phonandroid et CNET France.

Toutes les mesures ont fait l’objet de deux lancements par navigateur avec suppression du cache, aucun « mode tout-terrain » ou autre optimisation de la connexion n’a été activé. Le résultat donné est une moyenne des deux mesures obtenues.

À présent, place aux résultats.

Malgré le test sur deux sites, il reste difficile de distinguer navigateur le plus rapide parmi les 10 sélectionnés. Aussi les données chiffrées sont toutes à relativiser car dépendantes de nombreux critères expliqués ci-dessus. Les mesures démarrent au moment de lancer la recherche du site et s’arrêtent lorsque celui-ci a sa page d’accueil intégralement chargée. Plus la courbe est petite, plus le navigateur est rapide !

Vitesse de chargement sur Phonandroid navigateur Internet Android

Pour Phonandroid, le grand gagnant n’est autre que Chrome qui, avec 4,5 secondes, a été le plus rapide à deux reprises. Notons néanmoins les excellentes performances de Dolphin, Javelin, Next Browser, Puffin Free et UC Browser, qui sont tous sous les 6 secondes. En revanche, déception pour Firefox qui a mis 7,6 secondes avant de terminer l’affichage complet du site.

Vitesse de chargement sur CNET France navigateur Internet Android

Le rendu de CNET France est nettement plus serré puisque la plupart des navigateurs se situent sur une mesure d’environ 5 secondes. Les « mauvais élèves » sont ici Puffin Free et plus surprenant Opera qui signent tous deux une contre-performance aux alentours des 10 secondes. Le plus rapide est Next Browser avec 4,9 secondes. Il dépasse d’une courte tête Chrome et UC Browser.

Que vous soyez sur Chrome, Firefox ou le tout nouveau Microsoft Edge, sachez qu’il existe des petites astuces à suivre afin d’accélérer la vitesse de chargement de vos pages Internet. Trois simples manipulations qui devraient faciliter votre navigation.

2.4. Benchmarks : respect des normes HTML 5 et de Javascript

Pour réaliser un benchmark équitable et global sur les performances des différents navigateurs, notre choix s’est porté sur Peacekeeper et son outil de test en ligne. Ce dernier teste en particulier les rendus, l’HTML 5, les canvas, les data, DOM, le parsage de texte et même la vidéo.

Benchmark Peacekeeper navigateur Internet Android

Parmi ces résultats, le navigateur qui obtient le score le plus élevé est le « meilleur ». Vous constaterez donc que c’est l’application Chrome qui s’en sort le mieux, avec un résultat de 862 points, suivi de près par Next Browser et ses 848 points. Dolphin réalise le moins bon score de la sélection avec 504 points. Remarquons néanmoins que Opera et Puffin Free, malgré de nombreux essais, n’ont jamais pu finir le test.

Notre autre salve de test utilise le benchmark Sunspider, conçu pour tout ce qui touche le Javascript, et la vitesse que prennent les navigateurs pour réaliser des calculs et suivre différentes instructions complexes.

Benchmark Sunspider navigateur Internet Android

Tous les protagonistes ont pu arriver jusqu’aux résultats. Pour ce test, plus le score est bas, mieux c’est. Les résultats sont clairs, l’ensemble de la sélection se trouve dans un relatif mouchoir de poche entre 1054,1 points et 1294,3 points. Notons que Puffin Free roule en tête avec 160,2 points en moyenne après plusieurs essais du test.

Le bon dernier de ce classement est ici Chrome, bien que le navigateur de Google ne démérite pas pour autant. Il est juste tombé sur plus « fort » que lui à ce test dans la version utilisée (Chrome v39). Un premier constat s’impose. Aujourd’hui au niveau des performances brutes, on sent une homogénéité dans l’offre.

Certains navigateurs seront bons sur une étape particulière et moyens lors d’une autre mais globalement ils assurent une expérience convaincante la plupart du temps.


3. Conclusion

Arrivé au terme de ce dossier, il est fort probable de se retrouver avec plus de questions que de réponses. Deux raisons à cela. Les navigateurs mobiles existent depuis de très nombreuses années et ils ont donc eu le temps de mûrir au gré des usages d’un surf depuis son smartphone ou sa tablette. De plus, notre sélection retient 10 browsers parmi les mieux notés du Play Store.

Chrome dans le comparatif de navigateurs web

Au niveau de la rapidité, une tendance semble émerger. Ainsi, Chrome et CM Browser semblent proposer le meilleur ratio rapidité/fonctionnalités. Mais cela ne rend pas caduque les autres solutions du comparatif. Certains navigateurs sont excellents dans certaines tâches et sont moins efficaces dans d’autres.

Peut-être que le plus sage des comportements est encore d’essayer plusieurs programmes et de trouver sa propre perle rare en terme de surf mobile sur le web. Autre récent résultat faisant quelque peu fi de ces études, le navigateur inspirant le plus confiance serait Firefox si l’on en croit l’étude Naked Security de Sophos.

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.