Union Européenne: Les réseaux sociaux bientôt interdits au moins de 16 ans ?

60

Les moins de 16 ans vont-ils devoir demander la permission à leurs parents pour utiliser Facebook, Twitter ou WhatsApp ? Alors que le Parlement européen, la Commission et les Etats négocient les dernières lignes du règlement européen sur les données personnelles, une proposition arrivée au dernier moment dans les négociations agite le gratin bruxellois.

Selon la presse anglo-saxonne, il serait prévu que les réseaux sociaux n’aient pas l’autorisation de recueillir les informations des mineurs de moins de 16 ans sans l’accord d’une autorité parentale. Autrement dit, impossible pour eux d’ouvrir un compte Facebook ou Twitter sans l’autorisation de leurs ascendants.

Nouvelle législation

Aux Etats-Unis, une telle mesure est déjà appliquée. Mais uniquement sur les mineurs de moins de 13 ans. En portant l’âge légal à 16 ans, la proposition porterait préjudice à de nombreuses entreprises qui se reposent sur un jeune public. Outre cette disposition, il y a d’autres points d’achoppement. Notamment sur le montant des sanctions en cas de non-respect de la nouvelle législation sur la protection des données personnelles.

Le rapporteur du texte, l’eurodéputé Jan Philipp Albrecht, n’a pas souhaité faire de commentaire sur le texte, indique Le Figaro. Dans les faits, même si le texte impose un contrôle parental pour les moins de 16 ans, il sera facile pour les jeunes concernés de mentir sur leur date de naissance. S’il s’agit d’une simple case à cocher, les mineurs pourront aisément transgresser l’accord parental. Contacté par Europe 1, Facebook se contente de préciser que l’avancé de ce projet « va être suivie de près ».

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.