Twitter notifie ses utilisateurs des intrusions gouvernementales

52

A son tour, Twitter fait le choix d’afficher davantage de transparence auprès de ses utilisateurs, notamment lorsqu’il s’agit d’intrusions gouvernementales.

Face aux pratiques de surveillance massive mises en place par divers gouvernements, les géants du high tech multiplient les rapports de transparence et n’hésitent plus à alerter les internautes impliqués.

En fin de semaine dernière, plusieurs membres du réseau Twitter ont reçu un email les avertissant que leur compte pouvait avoir été la cible d’attaques orchestrées par un organisme gouvernemental. Twitter ne mentionne pas l’origine de ces tentatives d’intrusion et a ouvert une enquête interne pour mieux comprendre.

Twitter précise que les hackeurs pourraient être intéressés par certaines informations comme l’adresse email, l’IP ou le numéro de téléphone en ajoutant toutefois qu’à priori aucun compte n’a été compromis. La société recommande de visiter le site du projet Tor ainsi que les mesures de protection recommandées par l’Electronic Frontier Foundation.

Twitter

Au mois d’octobre, Alex Stamos, responsable de la sécurité chez Facebook annonçait la mise en place d’un dispositif similaire. Les adeptes du réseau sont en mesure d’activer une notification sur leur compte lorsque celui-ci est suspecté d’avoir été piraté par une agence travaillant pour un organisme gouvernemental.

Après avoir vu plusieurs comptes Gmail de journalistes et dissidents hackés en mars 2010, Google alerte également ses utilisateurs pour ce type d’attaques.

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.