VIDEO. Matchez sur Tinder avec une main robotique en caoutchouc

75

On est d’accord, prise comme ça à brûle-pourpoint, cette grosse main en caoutchouc fait un peu flipper. Mais elle pourrait bien vous faire rencontrer le grand amour, en vous offrant un « match » favorable sur l’application de rencontres Tinder.

On est d’accord, prise comme ça à brûle-pourpoint, cette grosse main en caoutchouc fait un peu flipper. Mais elle pourrait bien vous faire rencontrer le grand amour, en vous offrant un « match » favorable sur l’application de rencontres Tinder.

 

True Love Tinder Robot from Nicole He on Vimeo.

A la base, il s’agit d’un projet étudiant de fin d’année : Nicole He, de la section Interactive Telecommunications Program de l’Université de New York a voulu lier deux idées liées aux nouvelles technologies : d’abord le fait que l’on fasse confiance à des algorithmes pour nous proposer des amis (Facebook) ou des amants (Tinder et autres). Ensuite le fait qu’on se repose sur des gadgets pour surveiller notre santé (l’appli du même nom invirable sur iPhone) ou faire de notre footing hebdomadaire une statistique à améliorer (Nike +, etc.).

Sudation digitale

En clair : les nouvelles technologies contrôlent déjà en partie nos relations et notre corps. Alors pourquoi ne pas pousser le concept plus loin en mélangeant les deux ? Le résultat : une main en caoutchouc qui « swipe » à gauche ou à droite sur Tinder après avoir lu vos émotions via une plaque de métal sensible à votre sudation digitale. La sueur de vos mains étant censée indiquer votre intérêt pour le profil livré par l’algorithme Tinder.

Au final, même si Nicole He assure sur son site, sans doute avec un peu d’ironie, que si, si, son procédé est 100 % scientifiques, l’invention est surtout là pour faire réfléchir à l’influence des gadgets électroniques sur notre vie. Ou pour aider les grands indécis de Tinder.

 

VIDEO. Matchez sur Tinder avec une main robotique en caoutchoucVIDEO. Matchez sur Tinder avec une main robotique en caoutchouc

Posté par TECH News sur mercredi 16 décembre 2015

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.