Portabook : un clavier de 12 pouces dans un PC portable 8 pouces

35

En dessous de 12 pouces, un ordinateur portable ne peut plus proposer de clavier dit « pleine taille ». Les touches sont rapetissées. Sauf… si on fait preuve d’ingéniosité, comme l’a fait le japonais King Jim.

Le constructeur a effectivement présenté le Portabook XMC10, un ordinateur portable minuscule, avec un écran de 8 pouces, mais offrant néanmoins un bon confort de frappe. Comment ? Avec un « Slide Arc Keyboard », un clavier articulé qui se déplie et qui déborde du reste de l’ordinateur, et atteint ainsi les dimensions du clavier d’un ordinateur au format 12 pouces. Les touches sont bien espacées de 18 mm.

King Jim ressuscite ainsi le concept du « clavier papillon » inventé il y a 20 ans par IBM pour le ThinkPad 701, qui fit une apparition dans le film GoldenEye de la saga James Bond et qui est exposé au Musem of Modern Art (MoMA) à New York.

Replié, l’ordinateur ne mesure ainsi que 20,4 cm de largeur et 15,3 cm de profondeur et ne pèse que 830 g. À titre de comparaison, le MacBook d’Apple mesure 28 x 19,7 cm et pèse 920 g. En contrepartie, le Portabook mesure 3,4 cm d’épaisseur, contre 1,3 cm pour le MacBook.

En définitive, le Portabook est certes innovant et original, mais nous ne sommes pas convaincus par l’équilibre de cette conception. La combinaison d’un écran de seulement 8 pouces (20,32 cm) mais d’une épaisseur de 3,4 cm nous parait contradictoire.

D’autant que pour 90..000 yens, environ 700 euros, le Portabook XMC10 embarque les composants de netbooks 3 fois moins cher : une puce Intel Atom x7-Z8700, 2 Go de mémoire vive et 32 Go de mémoire interne eMMC. Sa connectique s’en tient en outre au Wi-Fi 802.11n, au Bluetooth 4.0, à un seul port USB 2.0 et à des sorties HDMI et VGA. Il est livré avec Windows 10.

 

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.