Amazon retire des «hoverboards» dangereux de la vente

28

Attention, cadeau explosif. En Grande-Bretagne, Amazon conseille à ses clients de se débarrasser de leur hoverboard, dont certains modèles sont accusés de provoquer des explosions ou des feux.

Dans un mail destiné aux personnes ayant acheté des skateboards électriques dont les connexions sont non conformes à la réglementation britannique, le groupe américain de vente en ligne estime que le produit est dangereux et doit être rapporté dans un centre de recyclage contre remboursement. « Nous regrettons la gêne occasionnée mais comptons sur vous pour comprendre que votre sécurité et votre satisfaction sont notre priorité », souligne le texte.

Mises en garde et recommandations

Un autre message, envoyé aux acheteurs de skates électriques, les avertit que la Direction de la Consommation et de la répression des fraudes a émis une mise en garde contre ces produits, et en particulier contre leurs batteries au lithium et leur connectique, soupçonnées de prendre feu ou de causer des explosions.

Le groupe semblait avoir retiré mercredi de son site internet tous les hoverboards, a constaté l’AFP. Il a déjà pris la même initiative aux Etats-Unis où il a demandé aux fabricants d’hoverboards de fournir de nouveaux documents sur la conformité de leurs produits aux règles de sécurité. Le groupe britannique Argos a également annoncé mercredi retirer de la vente sa gamme d’hoverboard, dans l’attente des résultats de nouveaux tests.

Dabut décembre, la Direction de la consommation et de la répression des fraudes britannique avait saisi 15.000 de ces produits en raison de défauts constatés sur les câbles, chargeurs et fiches électriques. Elle a depuis émis une série de mises en garde et de recommandations, en particulier concernant les hoverboards vendus très bon marché.

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.