Signature d’un mémorandum d’entente pour la mise en place de l’Identifiant Unique du Citoyen

32

Le Ministère des TIC et de l’Economie Numérique, le Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement et L’Instance Nationale de Protection des Données Personnelles, ont signé lundi 16 janvier 2017, au ministère des TIC, un mémorandum d’entente dans le cadre du projet de mise en place du  système national d’Identification Unique du Citoyen (IUC).

Anouar Maarouf, ministre des Technologies des TIC et de l’Economie Numérique, Riadh Mouakher, ministre des Affaires Locales et de l’Environnement et Chawki Gaddès, président de l’Instance Nationale de Protection des Données Personnelles, sont les signataires du mémorandum d’entente pour la mise œuvre d’un système d’identification unique du citoyen et ce, en présence de Khalil Charfi, directeur exécutif de Wevioo, cabinet qui a réalisé le projet du MOU de l’IUC.

Ce MOU (memorandum of understanding) s’inscrit dans les orientations des priorités nationales inscrites au plan national stratégique «Tunisie Digitale 2020» en cours d’exécution par le ministère des TIC et prend en considération l’étude pour l’instauration d’un système national d’identification unique de citoyen réalisé par le MTCEN. Il prend en compte les dispositions légales et réglementaires relatives à la protection des données personnelles.

De plus, ce MOU est le fruit de plusieurs réunions du conseil stratégique de l’économie numérique qui se sont tenues:

a)le 22/05/2015, réunion lors de laquelle les projets du plan national stratégique (PNS) ont été approuvés,

b) le 23/09/2015, réunion lors de laquelle le rôle de la maitrise d’ouvrage du système national d’identification unique du citoyen a été confiée au MALE et le rôle du maitre d’œuvre technique a été confié au Centre National d’Informatique

L’objectif de ce MOU IUC est de fournir un cadre de partenariat entre les différentes parties dans la perspective de réalisation de l’objectif global du Projet IUC qui est la mise en place d’un système national d’Identification Unique du Citoyen et du cadre réglementaire adéquat permettant son utilisation par les services gouvernementaux et sectoriels tout en assurant le respect des données personnelles.

Les objectifs sont la création de la base de données citoyen via le :

•Lancement de la mise à niveau de Madania,

•Lancement du projet «système d’information de gestion de l’IUC»

•Inter-opérabilité et intégration avec le nouveau système de la eCIN,

•Consensus et mise en œuvre du Référentiel unique « adresse physique du citoyen

•POC eID (ou mID) : en fonction de l’état d’avancement du projet eCIN

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.