OnHub : Google lance son premier routeur sans fil

29

Google s’attaque au réseau domestique avec un premier routeur sans fil, OnHub. Administré par une application mobile, il promet une très grande simplicité d’utilisation et se veut prêt à devenir le pivot d’une installation domotique.

Google prend pied dans la maison avec l’arrivée d’un nouveau produit inédit à son catalogue : le OnHub, un routeur sans fil dévoilé mardi, au Canada. Conçu en partenariat avec TP-Link et construit par ce dernier, ce routeur adopte une forme cylindrique d’environ 19 cm de haut, dépourvue d’antenne apparente. Décliné en deux couleurs, il se veut agréable à regarder, de façon à pouvoir prendre place dans une pièce de vie.

Pour l’administrer, Google assure qu’il ne sera pas nécessaire de retenir un mot de passe ou de déchiffrer un code abscons émis par des diodes clignotantes : le pilotage se fait au travers d’une application mobile, bientôt disponible sur smartphones iOS et Android, après établissement d’une connexion en Bluetooth. L’application affiche par exemple les différents appareils connectés au réseau et la bande passante consommée par chacun d’entre eux. Elle permet aussi de définir simplement des priorités, via une carte du réseau domestique.

Animé par une puce Atheros (double-coeur, 1,4 GHz), le routeur 802.11ac prend en charge les réseaux 2,4 et 5 GHz via six antennes internes. Il embarque 1 Go de mémoire vive et 4 Go de mémoire Flash (eMMC). Il dispose également d’un port USB 3.0, d’un petit haut-parleur (3W) et d’une couronne de LED associée à un capteur de luminosité. Il se contente en revanche d’un unique port Ethernet (LAN), aux côtés de l’entrée WAN. En plus du WiFi, le OnHub répond aux exigences de la norme 802.15.4, ce qui assure sa compatibilité avec les technologies Zigbee et Weave, utilisées dans l’univers de la domotique.
Pour l’instant, Google n’évoque pas particulièrement ses autres produits destinés à la maison comme le thermostat Nest, mais laisse entendre que des mises à jour régulières (et transparentes pour l’utilisateur) viendront bientôt améliorer son routeur. « OnHub vous délivre un WiFi rapide, parle votre langue, et ne cesse de s’améliorer », résume la firme.

Ceux qui sont déjà versés dans la gestion d’un réseau domestique avancé ne seront sans doute pas sensibles à ces arguments et préféreront se tourner vers des modèles plus performants, associés à des firmwareshautement administrables, mais Google s’adresse ici au grand public, celui qui ne souhaite pas se plonger dans les méandres d’une interface de configuration. OnHub sera commercialisé outre-Atlantique d’ici la fin du mois d’août, au prix public de 199 dollars.

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.