Nintendo NX: «On ne prépare pas une nouvelle version de la Wii U», assure le président

30

Plombé par l’échec commercial de sa console Wii U, Nintendo veut-il faire table rase du passé ? Le nouveau président de l’entreprise japonaise Tatsumi Kimishima, nommé après la mort de Satoru Iwata en juillet dernier, affirme dans une interview àTime Magazine que la prochaine console de la marque, qui a pour nom de code « NX », se démarquera de la Wii et de la Wii U.

« Je peux vous assurer qu’on ne prépare pas une nouvelle version de la Wii ou de la Wii U », assure ainsi Tatsumi Kimishima au magazine. La Wii U, console lancée fin 2012, s’est vendue à moins de 11 millions d’exemplaires selon Vgchartz, bien en deça de ses concurrentes la Xbox One (15 millions) et la PlayStation 4 (28 millions), pourtant sorties un an plus tard. Mais surtout, elle se situe très loin derrière la Wii, précédente console de Nintendo, qui a elle dépassé les 100 millions d’exemplaires vendus.

« Quelque chose d’unique et de différent »

La Nintendo NX « sera quelque chose d’unique et de différent », poursuit Kimishima. « Nous devons nous éloigner [des consoles précédentes] pour créer quelque chose qui séduira nos consommateurs ». Notant au passage « combien il est difficile d’expliquer au consommateur ce qui est différent et nouveau au sujet d’une nouvelle console » (le nom très similaire n’aide pas), le patron de la firme japonaise parle de la NX comme d’« une nouvelle étape dans notre stratégie de consoles, qui est le cœur de notre métier ».

Les informations sur cette prochaine console sont encore rares, mais Nintendo prévoirait d’en fabriquer 10 à 12 millions dès 2016, selon les informations du site Digitimes, et la production commencerait à la fin du premier trimestre 2016. Tatsumi Kimishima tente aussi de rassurer les possesseurs de Wii U, inquiets d’être oubliés par un Nintendo pressé de tourner la page. « Nous devons nous assurer qu’ils sont satisfaits de leur achat et continuent à jouer sur cette plateforme. On ne peut pas les abandonner et dire « allez on passe à la suite » », affirme le président. Pas sûr que cela suffise à tranquilliser les joueurs.

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.