AMD annonce GPUOpen pour lutter contre GameWorks

47

AMD, ou plus exactement le Radeon Technology Group, continue de distiller ses annonces. Après nous avoir fait part de ses projets en matière de vidéo et plus particulièrement d’affichage, la marque annonce son initiative GPUOpen pour un accès simplifié aux fonctions et ressources de ses puces graphiques histoire de séduire davantage les développeurs.

Instigateur de l’API Mantle, une API finalement peu utilisée dans le monde du jeu vidéo mais qui partait d’un constat qui a inspiré d’autres acteurs de l’industrie, AMD continue ses efforts pour promouvoir son écosystème. Alors que Mantle va doucement évoluer vers Vulkan, la nouvelle version d’OpenGL, Mantle a poussé Microsoft à changer son fusil d’épaule pour DirectX 12 avec en focus un accès plus direct au GPU permettant ainsi de libérer de la ressource à plusieurs niveaux. Reste qu’aujourd’hui les premiers jeux DirectX 12 sont à peu près tous en retard mais c’est un autre sujet.

Le Radeon Technology Group d’AMD se propose de simplifier l’un des problèmes des développeurs en s’appuyant sur l’une de ses forces : aujourd’hui AMD équipe la plupart des consoles de jeux vidéos : PS4, Wii, Xbox 360 et Xbox One sans parler des PC avec carte graphique Radeon.

Pourtant d’une plate-forme à l’autre, il y a des limites plus ou moins contraignantes et notamment un accès limité à la puce graphique ou le recours à des solutions clés en main fermées de type boîte noire, autrement dit la solution GameWorks de NVIDIA.

Avec GPUOpen, AMD vise à proposer un accès direct à la puce graphique via un ou des standards ouverts. A ce sujet, AMD invite d’ailleurs les autres membres de l’industrie à participer alors qu’il proposera une large collection d’effets, outils, librairies et SDK en open source sans restriction, la marque insistant particulièrement sur ce point.

Radeon Technology Groupe - GPUOpen - 2
Radeon Technology Groupe - GPUOpen - 3

AMD devrait ainsi proposer aux développeurs un portail pour accéder au contenu Open Source, un blog suivi et du contenu sur GitHub. Sur GitHub c’est dès le mois de janvier, qu’AMD mettra en ligne plusieurs effets sous licence MIT : TressFX 3.0, GeometryFX, AOFX et ShadowFX tous en DirectX 11 pour le moment. Divers outils seront proposés ainsi qu’un certain nombre de librairies et SDK.

Radeon Technology Groupe - GPUOpen - 4
Radeon Technology Groupe - GPUOpen - 5

Si tout cela concerne le graphique, AMD n’oublie pas le calcul ou Compute et proposera diverses initiatives. Dont un pilote 64 bit s pour Linux, un compilateur C++ open source ou encore le projet HIP déjà annoncé à l’évènement SC15 pour convertir le code CUDA en portable C++. Et AMD d’annoncer pilote AMDGPU (en kernel space) pour Linux qui garantira un accès aux nouveaux produits et fonctions de ses cartes avec une structure unifiée.

Facebook Comments

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.